Qwant search
Outil Français de recherche du Web

English

............

Francais



Les Emirats Arabes Unis, une destination touristique incontournable


Pour ceux qui souhaitent découvrir une terre de contraste en même temps qu’une société ultra-moderne, les Emirats Arabes Unis semblent être la destination idéale. En ce qui nous concerne, il s’agissait-là de notre première visite touristique dans ce pays, qui connait une croissance exceptionnelle depuis 30 ans grâce au commerce et à ses matières premières.


Quelques mots sur ce paradis touristique

En un mot comme en plusieurs : les Emirats Arabes Unis représentent une destination de choix pour ceux qui souhaitent pratiquer une multitude d’activités. Il faut dire que cette nation se donne beaucoup de mal depuis plusieurs années pour figurer en bonne place sur les cartes du tourisme mondial. La société emiratie est désormais moderne, cosmopolite et se montre particulièrement accueillante vis-à-vis des occidentaux. Ce que beaucoup ignorent sans doute, c’est que les Emirats sont une construction politique et administrative assez récente, qui date en réalité de 1977. Il est le fruit d’une proclamation d’indépendance commune entre les sept Etats de la péninsule Arabique –c’est-à-dire Abu Dhabi, Dubaï, Sharjah, Ajman, Umm al-Qaiwain, Ras al-Khaimah et Fujairah.

Les choses à voir et à faire

Avant de prendre l’avion vers les Emirats, petit conseil d’ami : évitez la saison estivale pour partir, c’est-à-dire la période entre mai et septembre. C’est le moment le plus chaud de l’année, avec des températures qui avoisinent sans difficulté les 48° C. Bien renseigné sur le sujet, nous avions fait le choix, de notre côté, de partir en février avec des températures comprises généralement entre 24 et 25°C durant notre séjour. La première chose à faire dans la région, c’est du shopping, direction Dubaï ! The Dubai Mall est le plus grand centre commercial des Emirats, avec ses 1 200 boutiques et ses nombreuses marques de luxe.

Les paysages naturels valent également le détour. Au menu : du sable fin et des oasis à perte de vue ! Nous étions impatients de notre côté de visiter l’oasis d’Al-Ain, située dans l’émirat d’Abu Dhabi. Résultat : une jolie promenade « verte » au cœur du berceau de l’histoire et de la culture nationale. Du côté du patrimoine, nous n’avions que trop peu de temps devant nous pour aller à la rencontre des multiples témoignages de l’histoire du pays. Nous ne pouvions toutefois quitter la région sans rejoindre la plus grande tour du monde, qui est aussi l’une des attractions touristiques les plus populaires de Dubaï : la tour Burj Khalifa. Nous avons eu l’opportunité de rejoindre la terrasse d’observation au 124e étage, pour une vue panoramique de la cité !

Les traditions culinaires à l’honneur

Aux Emirats Arabes Unis, on apprécie de pouvoir faire halte aussi bien dans une simple échoppe que dans un restaurant gastronomique étoilé. Pour le premiers cas, nous avons eu la chance de pouvoir gouter aux spécialités pakistanaises de rigueur dans un petit restaurant de la ville. Au menu : curry et shawarma (déclinaison du kebab d’agneau ou de poulet). Bien que le concept de « cuisine d’auteur » n’existe pas réellement aux Emirats, on retrouve tout de même quelques adresses prestigieuses, la plupart situées à l’intérieur d’établissements hôteliers de luxe.

Nous avions prévus le coup avant de partir sur le plan financier, car c’était une expérience que nous voulions absolument tenter : celle du Play Restaurant & Lounge, considéré comme l’une des meilleures adresses de Dubaï au dernier étage du très réputé H Hotel. Là, nous avons pu gouter une gastronomie internationale à tendance asiatique absolument délicieuse. Merci aux gyoza aux fruits de mer, ainsi qu’à la carte des vins tout simplement exceptionnelle. Au final, la note s’élevait tout de même à hauteur de 150 euros, mais l’expérience valait le coup. A titre d’information, on notera que le prix moyen d’un diner au restaurant à Dubaï en 2020 est de l’ordre de 24,69 euros.

A noter que depuis le 6 mai 2015, les citoyens français ne sont plus dans l’obligation de faire effectuer un visa d’entrée sur le territoire émirien. Ceci à la stricte condition que le séjour n’excède pas 90 jours. Etant donné que la durée de notre séjour passait en dessous de cette limite, nous avons pu nous passer de cette formalité. Vous pouvez demander à Action Visas de vous aider pour le visa.

D'autres articles sur le Bahrein

https://www.anatoleetsophie.com/emirats-arabes-unis

https://www.alexetgwenoz.org/monuments-du-bahrein

https://www.pitchs-trotters.fr/bahrein/



Content, Images and Web Design - ©2013 Union des Francais de l'Etranger in Queensland Australia